Page 30 of 33 FirstFirst ... 202829303132 ... LastLast
Results 291 to 300 of 325
  1. #291
    Mer du Sud – Amiral Bia Re

    « TERRE A L'HORIZON ! »
    L'un des marins avait crié aussi fort et haut qu'il pouvait.

    L'ancien stratège émergea de son sommeil et se dirigea vers le pont où son second, le capitaine Yu, ordonnait la flotte en son absence. Le capitaine de Chaeksyl était un ancien pirate. Un homme compétant, connaissant son travail et obéissant. Un homme redoutable servant la marine.

    Le capitaine Yu vit l'amiral et vint à sa rencontre afin de lui faire part des dernières nouvelles.
    « Mon seigneur, nous sommes près des côtes et la flotte du Dragon bleu vient d'engager le débarquement comme ordonné. La flotte du Cheval noir continue son chemin afin de débarquer plus au sud. Des éclaireurs, envoyés la veille par canots, viennent de nous informer que les garnisons ennemies se situent principalement dans des forts côtiers facilement pénétrables et peu fortifiées. Notre flotte pourrait s'engager facilement et nos pertes seraient minimes.
    Attendant alors une réaction, il se surpris à sourire. L'amiral était fort content de ces dernières nouvelles et était en accord avec les dernières directives. La prise d'initiative raisonnée était fortement valorisée sous son commandement.

    L'amiral pris alors la parole.
    « Capitaine, en temps qu'escorte, nous devons faire en sorte que les navires de transports restent intacts. Faites avancer nos navires au plus près afin protéger nos troupes, mais faites attention à ne pas nous échouer. Les jonques sont cependant suffisamment agile pour naviguer dans les embouchures. Profitez-en. Vous avez fait du bon travail. »

  2. #292
    Mer du Sud – Amiral Bia Re

    Les raids sur les côtes des terres du sud avaient été couronnés de succès. Impossible d'arrêter les quelques centaines d'hommes qui dévastaient les champs et détruisaient les villages. Cependant, les ordres étaient clairs. Ne pas se confronter aux garnisons locales et éviter les affrontements avec les populations civiles. Les locaux avaient été brutalisé mais aucun massacre ne fut déploré. Cependant, plusieurs cas d'insubordination ont été repéré et les sous-officiers ont eu tout loisir de régler ces problèmes. Des coups de fouet et le salage des plaies ont eu raison de leur désobéissance, notamment lors de meurtres, de vols ou de viols, qui ont été interdit.

    Détruire les champs et les bâtiments était une chose, tuer, voler et violer en était une autre. Cela risquait d'augmenter la colère locale et de lever des masses de paysans nous limitant nos marges de manœuvres. Cependant, les lignes logistiques étant difficile à maintenir, nous avons bien fais attention à rester près des côtes afin d'alimenter les actions de guérilla, quelques greniers furent vidés pour faire vivre les hommes également. Vivre sur le pays n'était pas exceptionnel pour les locaux à vrai dire, leurs propres armées faisaient déjà de même.

    C'est plus au sud que nous comprime la subtilité des empires. Les entités politiques du sud, plus marchande que guerrière, nous envoyâmes des diplomates que nous avons accueillit, bien que cela ne soit pas prévu. Accueillit sur le navire, des négociations furent entamées. J'avais toute autorité sur la chose, le sénat et le roi lui même me donnant tout pouvoir sur la campagne et ses retombées. A vrai dire, il était possible que le roi me confiait le devoir de trouver un moyen d'affaiblir l'Empire du Sud, quelque soit le moyen.

    Grâce aux raids et aux prises des villes qui n'étaient que peu gardés, quelques centaines d'hommes suffisant à maintenir le contrôle, il me fut facile de négocier pour l'Empereur du sud l'échange de provinces et un échange technique contre une somme importante, fournissant ainsi à la coalition impérialiste un revenu exceptionnel et peut-être de nouvelles relations avec le sud. Si j'ai bien compris, des rivaux et des forces antagonistes agitaient le pays et l'Empire était loin d'être uni. Cependant, les négociations ne s’arrêtèrent pas là. J'avais également promis un grand investissement provenant de la coalition et des contacts furent échangés afin d'entamer un nouveau commerce entre ces deux nations, indépendamment du pouvoir impérial centré au nord.


    Après quelques semaines en mer, attendant l'arrivée des représentants des marchands, j’eus une nouvelle qui me fit tourner de l’œil un bref instant. Plus d'un million de banliang, une somme faramineuse, que dis-je, une somme astronomique ! Monstrueuse ! C'était la somme pour laquelle les marchands du nord voulait investir au sud. Il était vrai que l'économie de la coalition était dans un état exceptionnel, chacun pouvant manger à sa faim et vivre dans des maisons en pierre, mais cette somme devait non-seulement relancer un commerce important, mais créer une flotte marchande unique pouvant relier les ports du nord aux ports du sud. Un vaste plan était entrain de se dessiner garantissant de nouveaux liens sans l'intervention du pouvoir impérial militaire du nord.

    La paix venait d'être conclus et avec elle, je l'espère, une relation sérieuse et fructueuse pour chaque parti. Le Nord et le Sud pouvaient s'entendre.
    Last edited by Nicolas Park; 05-18-2017 at 11:57 AM.

  3. #293
    Année d'hiver 1107 époque SOE
    Alors que l'empereur azerbaïdjanais s'était éloigné de la bataille, il a quitté Lord Thannor sur le front de Pâques en fonte de neige et Lord Ino sur le front de l'Ouest pour s'assurer que Lord Ino ne manquera pas à nouveau à la bataille, Tamuel, une acquisition d'Alistair s'est jointe à son côté. Avant qu'Azerian s'en fasse, il dit à Thannor et envoya un mot à Ino pour attaquer la ville de Xian (RP comme Ecteban).
    Aux portes de la ville d'Ecteban, les armées se rencontrent et forgent le camp de guerre, pour commencer leur stratégie de guerre, comme la Horde, ont eu de nombreux soldats bloquant la profondeur dans le terroir tamosi!
    Thannor: "Nous avons donc la ville ici, et nous sommes ici." Il a commencé à pointer sur la carte, où tous les capitaines regardaient directement la stratégie. Les murs de la ville ne sont pas si grands, donc les tours de siège de serrure moyen le feraient. Je voudrais que Lord Ino prenne le côté est du mur et engage l'ennemi à partir de là, ce sera la phase 1.
    Phase 2: Eh bien, il y a deux possibilités, l'une est qu'ils attendront derrière les murs de la ville, ou ils ouvriront les portes et commenceront une contre-attaque contre vous, qui est celle sur laquelle j'ai mis tout mon argent. Après cela, tu sonneras la corne, qui va trainer les archers sur cette colline, faisant une pluie de flèches sur les troupes ennemies, réduisant leur moral. Lorsque les archers arrivent sur la colline, ils vont sonner leur corne, qui va passer à la phase 3.
    Dans la phase 3, l'armée de Tamuel commencera par le charling du sud avec des empires de combat et des tours de siège dans le mur. Dès que le siège va frapper le mur, vous signalerez au capitaine Robert d'attaquer du mur de l'ouest.
    Et si mes calculs sont corrects, cela nous amènera à la phase 4, qui mènera l'armée défensive à la porte du nord où ils vont se retirer, ou du moins essayer, c'est là que je viens. Comme vous pouvez le voir dans ce collège Va cacher mon armée, car il s'agit d'une route de 2 heures, cela prendra du temps, et quand j'arriverai, je vais sonner la corne, qui va rompre le moral de l'ennemi, comme ma cavalerie s'en charge.
    Ino: "Et vous attendez à ce que nous durions 2 heures là-bas?"
    Thannor: "Oui, je sais que cela résulte d'une histoire de temps de lit, mais vous devez avoir confiance en moi"
    Tamuel: "Le plan n'est pas mauvais kido, ça pourrait fonctionner, où as-tu appris les stratégies de guerre?"
    Thannor: "L'Académie Impériale"
    Tamuel: "Et toi, mon garçon?" Il ajouta à Ino
    Ino: "L'Académie Impériale, mais j'ai persévéré les arts de la diplomatie, car je connais seulement la base de la stratégie et du combat".
    Tamuel: "Après que ce soit terminé si vous êtes en vie, je vous enseignerai personnellement."
    Ino: "Ce sera un honneur, grand maître de la guerre Tamuel"
    Tamuel: "Allons maintenant au travail"
    Thannor: "Attendez, j'attends le rapport des scouts sur le passage, ils devraient être ici en quelque temps maintenant"
    Après 10 minutes
    Solider: "Les bancs sont arrivés, monsieur, leur rapport".
    Thannor: "Excellents, allons nous déplacer, Demandez également aux soldats de ne pas piquer, nuire ou piller tout de la ville quand nous les capturerons".
    Officier: "Pourquoi est-ce monsieur?"
    Thannor: "Qui combattons-nous?"
    Officier: "The Tamosi horde"
    Thannor: "Sont-ils des barbares?"
    Officier: "Oui, ils sont monsieur!"
    Thannor: "Si nous faisons ce qu'ils nous auront fait, nous leur montrerons et au reste du monde que nous ne sommes pas différents d'eux, même si nous sommes des gens de la culture, vous ne devez jamais vous abaisser!"


    Au fond de la bataille, Ino pensait que s'il échoue, il ne pourra plus rester devant son empereur, il a dû gagner cela pour conquérir sa peur des champs de bataille et pour son liege.
    Ino: "Rappelez-vous, après avoir pris la ville, vous ne piller ou nuire aux gens, nous ne sommes pas les barbares, ils montrent que les gens de l'État sont nobles." Alors il a crié "Yashasuiin !!!"
    La bataille a été telle que Thannor a prédit, les barberiens ont ouvert la porte en essayant de contrer l'attaque, pourtant les Sudistes ont eu des surprises pour eux.
    Tamuel: "yashasuiin !!!"
    Sur l'officier ouest de la porte: "N'oubliez pas de victime ou de pillage! Yashasuiin !!!

    Peu de temps après la phase 2 et la phase 3 entrées en mouvement, le bataille a été transformée en un poing pour les corbeaux après la fin de la bataille. Le sol était tellement rempli de sang qu'il ne pouvait plus le retenir, des flaques de sang étaient partout. Même le dieu dragon de la nature Ivera, pleuraient pour qu'elle fasse disparaître le sang qui pille encore plus profondément dans le sol, alors que les nuages ​​commencèrent à devenir plus foncés et sombres, faisant presque toute la nuit.
    Pendant ce temps, sur la porte sud battue
    Un soldat qui montait à cheval courut aussi vite qu'il le pouvait au général Tamuel.
    Soldat: "Monsieur, nos moteurs de siège sont sur le mur, vous devriez sonner la corde maintenant, si nous hésitons davantage et que la tempête arrive, le vent sera plus puissant, poussant nos tours de siège".
    Et donc la corne était sonore
    Peu de temps après, Thannor applaudit d'une colline rocheuse avec une corne à la main et la soufflait, après avoir crié "Yashasuiin !!!"
    Thannor: "Comme je l'ai prédit, ce royaume a de la chance avec mon esprit briliente"
    Après cela, l'armée de course portant un officier ou un général de Tamosi s'enfuit alors que la cavalerie du Sud engagea la force de sacrifiant.
    Thannor a déclaré: "LE JOUR EST NON!"
    Et toutes les troupes dans la bataille du nord ont été pleines de joie, peu de temps après, tous les côtés, mettant toute la ville, sous une bataille de victoire!
    Après la fin de la bataille, les troupes restantes ont commencé à creuser une tombe commune pour tous les soldats, Tamosian ou Southerner.
    Ino envoyez le scout après un pretre pour qu'il prie pour les âmes des défunts, puis demandez à Thannor:
    "Est-ce que les gens tamosi croient en quelque chose?"
    Thannor: "Non, pas de religion, est-ce que tu devrais vraiment que les barbares, comme eux, aient une telle civilisation?"
    Ino: "La religion, c'est la religion Thannor, vous devez tout savoir. Je voulais offrir leur chance de prier aussi pour les âmes des défunts. "
    Thannor: "Vous allez loin, nous avons reçu l'ordre de ne pas piller la ville, mais ce sera loin!"
    Ino: "Je parie que notre empereur aurait accepté ou il aurait aussi eu cette idée".
    Thannor: "Peut-être que vous avez raison, après tout, ce n'est pas leur faute, ils sont dans cet état"
    Pretre: "Je voudrais que Evreyone soit renvoyé jusqu'à ce que je termine mes chants"
    Thannor: "Avant de commencer, j'aurais une demande".
    Pretre: "Demandez alors".
    Thannor: "Pourriez-vous prier pour les âmes des Tamosi?"
    Pretre fait un visage surprenant: «Oui, je peux, mais ce sera à Omeriyus de les accepter et de Temyora pour les accepter dans les hauts lieux».
    Thannor: "Alors commence quand tu es prêt"
    Ambiance pour le prier J'espère que je peux mettre ceci ici: https://www.youtube.com/watch?v=NgriVVhCM3c
    Je voulais trouver quelque chose comme l'ambiance de paryer, mais je n'ai pas trouvé, cela correspond au meilleur.
    Après quelques heures que le soldat reposait après la dure bataille, un scout arriva pressé à peine
    Scout: "My Lor .... ds, a l ... l ... grande armée du H ...... orde est hea ........ d ..ddd ... ding De cette façon, quelles sont vos oo..o..oo..rders? "
    Ino: "premier repos, amène cet homme à de l'eau!"
    Thanoor: "Une grande armée que vous dites, quelle taille?"
    Scount: "Je ne sais pas, par mes calculs sont autour de 3 000 hommes".
    Thannor: "Lord Ino, qu'est-ce que tu suggères?"
    Ino: "Je suggère que nous prenons ce qui reste de nos troupes, et les blessés, et partons dès que possible".
    Thannor: "Et comment feriez-vous les blessés?"
    Ino: "Les gens ont des chars de nourriture, nous leur demanderons en échange, nous leur enverrons le double du nombre de chariots qu'ils nous donnent."
    Thannor: "Êtes-vous sûr, nous allons souffrir un grand féminin que je pense après cette guerre".
    Ino: "Je suis sûr que je vais personnellement acheter la nourriture de l'Adilajay de l'argent de mon duché!"
    Thannor: "Attention, là-bas, ne te fais pas une erreur"
    Ino: "Je sais ce que je fais, si nous montrons à ce peuple qu'il y a une vie meilleure, mieux que la Horde, ils pourraient nous rejoindre dans le futur, ou nous rappeler, qui sait quand nous devrons faire face à cela ennemi."
    Après qu'Ino ait parlé à l'aîné du village, ils ont convenu principalement de la peur, car ils ne croyaient pas qu'ils respecteraient leur promesse.
    Thannor: "Vous savez qu'ils ont accepté seulement parce qu'ils vous craignent, craignez-nous maintenant?"
    Ino: "Oui et ils seront surpris quand ils verront que je vais garder ma parole, sur la route, je vais vous dire quelques façons intéressantes de fusionner la diplomatie avec des compétences militaires".
    Thannor: "Je suis trié"
    Alors que l'armée de l'Empire du Sud était en fuite, après avoir obtenu une grande victoire contre les hordes Tamosi, sachant que les renforts de l'ennemi sont beaucoup pour eux en ce moment, ils choisissent de se battre un autre jour et fuient avant d'arriver.


    Année du winter 1107 époque SOE.
    De retour à la capitale impériale, les choses ne vont pas bien, les médecins ont déclaré que la mort réclamera Lord Azerian bientôt.
    Pour continuer, mon rp sera long, alors je ferais mieux de garder votre attention comme vous ennuyer avec beaucoup de texte que vous pourriez ne pas lire.


    Winter year 1107 SOE era
    As Emperor Azerian departed from the battlefiled, he left Lord Thannor on the Easter front in Snow melt and Lord Ino on the Western front, to ensure Lord Ino will not fail in battle again, Tamuel, a acquaitance of Alistair joined along his side. Before Azerian departed he told Thannor and send word to Ino to attack the city of Xian(RP as Ecteban).
    At the city gates of Ecteban, the armys meet and forged the war camp, to start their war strategy, as the Horde, had many soldiers blocking the way further deep into the tamosi teritory!
    Thannor:”So we have the city here, and we are right here.” He started to point at the map, where all the captains were watching the strategy directly. The city walls are not that tall, so medium sieze siege towers would do, So I would like Lord Ino to take the eastern side of the wall and engage the enemy from there, this will be phase 1.
    Phase 2: Well here are two posibilitys, one is that they will wait behind the city walls, or they will open the gates and start an counter attack against you, which is the one I put all my money on. After this happens, you will sound the horn, which will brirng the archers on this hill, making a rain of arrows over the enemy troops, reducing their morale. When the archers arrive on the hill, they will sound their horn, which will move the job into phase 3.
    In Phase 3 Tamuel army will arrvie from the south charing with battle ramms and siege towers the wall. As soon as the siege enegins will hit the wall, You will signal Captain Robert to attack from the western wall.
    And if my calculations are correct this will move us into phase 4, which will lead the defnding army to the northen gate where they will retreat, or at least try, this is where I come in. As you can see this passage between this hills will hide my army, as it’s a 2 hours long road, it will take some time, and when I arrive, I will sound the horn, which will break the enemy morale, as my cavalry charges into them.”
    Ino:”And you expect us to last for 2 hours there?”
    Thannor:”Yes, I know it sounds out of a bed time story, but you must have faith in me”
    Tamuel:”The plan is not bad kido, it might work, where did you learn the war strategys?”
    Thannor:”Imperial Academy”
    Tamuel:”And you, boy?” He addresed to Ino
    Ino:”Imperial Academy, but I persued the arts of diplomacy, as I know only the basic of strategy and combat.”
    Tamuel:”After this is over if you are alive, I will personaly teach you.”
    Ino:”It will be an honor, grand master of war Tamuel”
    Tamuel:”Now let’s get to work”
    Thannor:”Wait, I’m waiting for the scouts report on the passage, they should be here any minute by now”
    After 10 minutes
    Solider:” The scounts have arrived sir, heres their report.”
    Thannor:”Excelent, let’s get moving, Also instruct the soldiers to not loot, harm or pillage anything from the city when we will capture them.”
    Officer:”Why is that sir?”
    Thannor:”Who are we fighting?”
    Officer:”The Tamosi horde”
    Thannor:”Are they barbarians?”
    Officer:”Yes they are sir!”
    Thannor:”If we do what they will have done to us, we will show them and the rest of the world that we are no diffrent from them, even if we are people of culture, you must never lower yourself!”


    On the battlefiled Ino was thinking that if he fails, he will not be able to stay again in front of his Emperor, so he had to win this, for himself to conquer his fear of the battlefields, and for his liege.
    Ino:” Remember, after we take the city, you will not loot or harm the people, we are not barbarians as they are, let’s show them that people from the SOE are noble.”Then he yeld „Yashasuiin!!!”
    The battle went just as Thannor predicted, the barberians opened the gate trying to counter the attack, yet the Southerners got some surprises for them.
    Tamuel:”yashasuiin!!!”
    On the western gate,
    Officer:” Remember no victims or looting! Yashasuiin!!!


    Soon after phase 2 and phase 3 entered in motion, the battlefiled turned into a fist for the crows after the battle will be over. The ground was so full of blood that it could not hold it anymore so, puddles of blood were evreywhere. Even the Dragon God of nature Ivera, cried so she could fade the blood that was plundering deeper and deeper into the ground, as clouds started to get darker and darker, making the day into an almost night.

    Meanwhile on the south gate battlefiled

    A soldier riding a horse ran as fast as he could to General Tamuel.

    Soldier:” Sir our siege engines are on the wall, you should sound the horn now, if we hesitate more and the storm comes the wind will be more powerful, pushing our siege towers.”

    And thus the horn was sound

    Not long after Thannor appered from a rocky hill with a horn in his hand and blowing it, after that yelling „Yashasuiin!!!”

    Thannor:”Just as I predicted, this kingdom is in luck with my briliant mind”

    After that the running army carrying an Tamosi officer or general fleed while the Southerner Cavalry engaged the sacrifincing force.

    Thannor yeld:”THE DAY IS OURS!!!!”

    And all the troops in the northen battlefiled yeld in joy, soon after that all the sides, putting the whole city, under a battlecry of victory!.

    After the battle was over the remaining troops started to dig a comon grave for all the soldiers, Tamosian or Southerner.

    Ino send the scout after a prist for it to pray for the souls of the departed, then ask Thannor:

    „Do the tamosi people belive in anything?”

    Thannor:”No the, have no religion, would you really thing barbarians such as them would have such a civilsed thing?”

    Ino:”Religion, is religion Thannor, you of all should have know that. I wanted to offer their prist a chance to also pray for the souls of the departed.”

    Thannor:”You are going to far, we got orders to not pillage the city, but this will be to far!”

    Ino:”I bet our Emperor would had agree or he would also had this idea.”

    Thannor:”Maybe you are right, after all it’s not their fault they are in this state”

    Prist:”I would like evreyone to be quit until I finish my chants”

    Thannor:”Before you start, I would have a request.”

    Prist:”Ask away then.”

    Thannor:”Could you pray for the souls of the Tamosi people?”

    Prist making a surprise face:” Yes I can, but it will be up to Omeriyus to accept them and Temyora to accept them into the high havens.”

    Thannor:”Then begin whenever you are ready”

    Ambiance for the pray Hope I can put this here: https://www.youtube.com/watch?v=NgriVVhCM3c

    Wanted to find something like paryer ambiance but I didn’t find , this fits the best.

    After a few hours as the soldier were resting after the harsh battle, a scout arrived in a hurry barely speaking

    Scout:”My Lor....ds, a l...l...large army of the H......orde is hea........d ..ddd...ding this way, what are your oo..o..oo..rders?”

    Ino:”first rest, bring this man some water!”

    Thanoor:” A large army you say, how large?”

    Scount:” I don’t know, by my calculations are around 3 thousnd man.”

    Thannor:”Lord Ino, what do you suggest?”

    Ino :”I suggest we take what is left of our troops, and the wounded, and leave as soon as possible.”

    Thannor: „And how would you carrie the wounded?”

    Ino: „ The people have food carts, we will ask for them in exchange we will send them double the number of carts they give us.”

    Thannor:”Are you sure, we will suffer a great femin I think after this war.”

    Ino:”I am sure, I will personaly buy the food from the Adilajay from the money of my duchy!”

    Thannor:”Careful, there Ino, don’t make a mistake”

    Ino:”I know what I’m doing, if we show this people that there is a better life, better then the Horde, they might join us in the future, or remeber us, who knows when we will have to face against this enemy.”

    After Ino spoke to the village elder, they agreed mostly in fear, as they did not belive that they will keep his promise.

    Thannor:”You know they accepted only beacuse they fear you, fear us right now?”

    Ino:” Yes and they will be surprise when they see that I will keep my word, on the road I will tell you some intresting ways how you can fuse the diplomacy with military skills.”

    Thannor:”I am triiled”

    As the Southern Empire Army was on the run, after they secure a great victory agianst the Tamosi hordes, knowing that the enemy reinforcemnts are to much for them right now, they choose to fight another day and flee before they arrive.
    Last edited by Azerian; 05-20-2017 at 12:38 AM. Reason: forgot to add english and got the date for the capital event that will be post tomorrow, as soon as posiblle. Also broken tex

  4. #294
    Mer du Sud – Amiral Bia Re

    Le Yamantan... ces barbares... La guerre faisait faire des choses étranges. Des choses dont nous n'étions même pas conscient. Et ma conscience fut mise à rude épreuve. Des échanges avaient eu lieu sur la vente d'une province anciennement sous domination Impériale du sud, les Seven Roses, un nom étrange pour une province du sud, mais ce barbarisme n'était pas le plus important. Le plus important était la discussion avec les Yamantans.

    La rencontre eu lieu sur le navire, entouré par des gardes habiles. Peu décorés, j'avais privilégié un équipement idéal pour le combat et non pour l'apparat. Comme ces Yamantans. Des barbares féroces, des combattants peu enclins à parler avec nous et imbus d'eux même, leurs diplomates étant réputés pour leur manque de raffinement. Cependant, il fut agréable de poser les conditions sans forcément devoir négocier.

    Une proposition fut fixée et le prix donné, prix qui leur convenait. A vrai dire, ce n'était pas un prix extraordinaire, au contraire, c'était un prix raisonnable voir assez faible. Mais l'objectif n'était pas de gagner une somme temporaire, je l'avais déjà fais en échange de Weichang. Non, l'objectif était de donner une terre anciennement sous domination impériale à un peuple qui était allié à eux. Affaiblissant leurs relations. Mais une seconde raison, beaucoup plus logique à mes yeux et à vrai dire, la principale, fut de vendre une terre impossible à défendre. Trop loin, demandant trop de ressources, pour une défense trop superficielle. Non, il était impossible pour notre marine de sécuriser ce territoire.

    C'est donc rapidement que nous nous mimes d'accord sur les conditions de vente.

  5. #295
    Sonjil - Scribe

    La guerre. L'Ouest était mis à feu et à sang et l'expédition punitive faisait également écho, brûlant les terres côtières. Des milliers d'hommes combattaient sur le continent, des milliers étaient devenus des réfugier, des vagabonds et avaient tout perdu. La péninsule était le seul endroit où la guerre ne perçait pas, où les marchés étaient plein à craquer et où la prospérité transparaissait quasiment partout.

    Bien sûr, il y avait des quartiers pauvres, mais les projets d'urbanismes fleurissaient partout. Des maisons, des bâtiments publics, des bâtiments royaux, des ateliers, des maisons de commerce, des magasins et une multitude d'autres infrastructures ordonnées selon les cités étaient entrain d'être construits. Les arts se développaient, les écrits et même l'imprimerie prenait un essor jamais vu. L'écriture et la lecture se développe comme jamais auparavant, les enfants, filles comme garçons apprennent ainsi via les textes philosophiques, l'apprentissage de l'arithmétique est également fortement encouragé dans l'optique de gérer ces biens et ces domaines. Domaines qui se sont ouverts grâce aux dernières conquêtes, bien que les terres du nord, riches et vastes, n'attendent plus que des habitants.


    La littérature s'est complexifiée, la langue se développant avec elle. Cependant, l'écriture fut simplifiée afin de rendre cela accessible à la population et ayant pour but de régler le problème de l'illettrisme du peuple. Aujourd'hui encore, seule la noblesse de Chaeksyl et ceux ayant accès aux plus grandes écoles peuvent lire la littérature impériale d'origine à la perfection, limitant ainsi les talents de pouvoir s'affirmer au sein de la cour ou du sénat.

    Les routes progressent au sein de la péninsule, une seconde région vient de terminer les derniers pavages. Des domaines se développent grâce au commerce, des auberges et d'autres infrastructures sont dressées afin de servir les voyageurs. La poste est également entrain de se développer au profit de la coalition. Coalition qui change petit à petit. Le sénat prends une place de plus en plus importante dans notre vision politique, la cour royale prenant également en importance et s'activant sur la gestion des territoires associés au sénat. Le roi de Chaeksyl devient également la tête diplomatique de la coalition.
    Last edited by Nicolas Park; 05-19-2017 at 10:45 PM.

  6. #296
    Sonjil – Prêtre royal

    La guerre de l'Ouest et du Sud avait fais progresser nos alchimistes et nos propres connaissances, poussées par les nécessités de la guerre et les nouveaux esprits provenant de toute la péninsule et au-delà. Ces hommes et parfois même ces femmes, à l'esprit brillant, préparaient de nouvelles formules afin d'améliorer le feu sacré.

    Ce feu sacré était devenu ce que je craignais le plus. Une arme de destruction capable du pire. Brûlant, explosant et déchiquetant les corps. Des centaines de pots à feu et de grenades furent produits et mêmes des tubes accrochés à de longues flèches. Une nouvelle arme était née de l'esprit d'un groupe d'artisans compétents.

    Un premier prototype de ces flèches fut le Juhwa, une flèche courte appelée « flèche de feu ». Ce prototype donna le Singijeon, de taille variable et aux utilités diverses. Ainsi, les plus longues flèches atteignent les 1 500 mètres de portée, et les Singijeon moyens et courts atteignent une portée de 150 à 200 mètres. Contenant un tube à l'avant et remplis de poudre noire utilisée pour exploser au contact, chaque flèche possède également un système de propulsion utilisant cette même poudre. Seuls les Singijeon courts n'étaient pas doté de ce tube explosif, servant uniquement en temps que flèche standard.

    Ces flèches servent à alimenter une machine de guerre, le Hwacha. Une sorte de chariot à roues sur lequel on appose un bloc de bois mobile formé de 100 trous dans lesquels les flèches longues d’environ 1m sont placées. Comme dis précédemment, ces flèches sont composées d’un tube placé à un endroit précis et contenant le mélange charbon, soufre et nitrate de potassium. Cette arme anti-personnelle, pouvant décimer des rangs entiers de soldats et pouvant créer des explosions au sein mêmes des groupes compacts, est d'une grande efficacité et il est fortement envisagé d'installer des unités de Hwacha sur des navires afin de les rendre plus efficaces.
    Last edited by Nicolas Park; 05-20-2017 at 12:51 AM.

  7. #297
    Gongsil – Conteur Bo-Chao

    Il y a fort longtemps, avant que les royaumes d'aujourd'hui ne se forment, du temps de l'empire millénaire aux milliers de merveilles, existait le monde divin des cieux. Terre du paradis, où les divins et les esprits vivaient en harmonie. Apportant également aux hommes ce qui leur fallait.

    Y résidait six grandes divinités et leurs enfants, ces six maitres jouant un rôle essentiel pour l'amélioration de l'harmonie terrestre et une multitude d'esprits suppléant les devoirs de chacun.

    La maitresse des ténèbres était d'une grande beauté aux pouvoirs effrayant, capable de détruire tout chose inanimée, mais également de les créer. C'était grâce à elle et ses enfants que les divinités pouvaient utiliser des objets et que l'homme avait acquis les capacités de créer mais également de détruire ses propres œuvres de leurs propres mains. Elle est aujourd'hui vénérée par les artisans et possède de très nombreux temples à travers la péninsule.

    Le maitre de la lumière était un grand tisseur, ses toiles offrant au monde sa lumière, éclairant ainsi les cieux. Il avait acquit le titre de « Grand empereur de jade », aux mains délicates et efficaces, chacune de ces créations étaient élégantes et raffinées, rendant fade les plus grandes créations des hommes. Ces somptueuses œuvres d'art produisaient des éclats de lumières et les esprits tisseurs de lumière, ses enfants, produisaient ainsi de magnifiques étoffes à partir du chanvre divin, créateur de lumière. Sa place dans le panthéon en fait un être très important, apportant ainsi la Lumière au monde et ceux qui la peuple. C'est un être encore vénéré jusque dans les régions les plus reculées, là où la lumière du soleil reste visible.

    Le maitre de la lumière était également le seul à posséder des pousses de la Fleur d'étoile. Cette fleur pouvait exaucer un vœu mais la difficulté de son éclosion la rendit peu convoitée. Seuls certains initiés savaient comment la faire pousser, n'ayant en réalité besoin que d'une intense lumière et d'un respect pour son intimité. Cette fleur était très timide.

    Le maitre des flammes dansait pour créer des flammes éternelles. Ses enfants, les esprits du feu, connaissaient toutes les danses du monde, des plus étranges aux plus raffinées. Aux pouvoirs intenses et irrésistibles, le maitre des flammes se mouvaient de manière fluide et sans accoues, ses compétences étaient si vives et si tranchantes que même les autres maitres en étaient impressionnés par ses magnifiques talents artistiques et son expressivité attirante. Cependant, aussi versatile que le feu, ses danses et ses mouvements le rendait dangereux, même pour les dieux et les esprits eux-mêmes. Il est principalement adoré par les prêtres de son culte, possédant une grande place auprès des prêtres royaux, détenteurs de secrets qui, dit-on, auraient été directement donné par l'un de ces enfants.

    La maitresse de l'eau savait brasser l'alcool et déversait l'eau sur terre. Divinité de la boisson, elle était pourtant l'archétype de l'érudite, possédant une immense bibliothèque faisant 1779,29 mu (approximativement 1 186 200 m²). Cette bibliothèque se composait ainsi de millions d'ouvrages, divins mais également provenant du monde des hommes, recelant toutes les connaissances possibles sur toutes les choses imaginables. Un autel de la maitresse de l'eau est présent dans chaque auberge, chaque taverne, mais également dans chaque lieu de savoir. Que ce soit une bibliothèque privée ou bien un lieu royal ou anciennement impérial, chaque fonctionnaire de la péninsule a sans doute prié à un moment ou à un autre afin de réussir les examens d'entrée. Chaque étudiant possédant une petite statue la représentant.

    La maitresse de la terre était une fervente travailleuse, labourant les champs, enrichissant les récoltes, fournissant aux hommes les connaissances des plantes et des cultures. C'était une divinité très douce, adorant les plantes, les animaux et les enfants, fournissant de la nourriture à qui en veux. Elle est la déesse protectrice des champs mais également des enfants, des animaux et des plantes. Les prières lui parvenant sont principalement des vœux de protection. De bonnes récoltes, un accouchement heureux et facile, pour la santé de ces animaux ou de ces enfants, de nombreux autels dressés au sein des communautés rurales gardent encore une trace des très nombreux vœux écrits sur de petits papiers pliés.

    Le dernier maitre, le maitre du vent, jouait de la flûte pour générer les vents. Ceux qui transportent les graines et le pollen ou bien ceux qui transportent les hommes sur les mers et les océans. Libres, les esprits du vent sont capable de jouer n'importe quel instrument à vent, créant ainsi de la simple brise aux tempêtes les plus déchainées. Ce sont des musiciens hors-pairs, faisant chanter les vents.

    Chaque maitre possédaient d'immenses pouvoirs mais, bien qu'ils soient des dieux, ils ne pouvaient tout faire eux-mêmes. C'est pourquoi ils se servaient de beaucoup d'esprits comme domestiques et parmi eux, les plus talentueux devenaient les fils et les filles adorés des maitres.
    Last edited by Nicolas Park; 05-20-2017 at 07:49 AM.

  8. #298
    Gongsil – Conteur Bo-Chao

    La religion impériale, celle qui fut créé par nos ancêtres. Celle où l'empereur lui-même possédait d'immenses pouvoirs et avait 12 lieutenants, les 12 dragons impériaux. Des êtres à la puissance inimaginable, oeuvrant pour le bien de l'empire et de son peuple. Ces gardiens étaient choisis parmi les hommes les plus courageux, les plus forts, les plus rapides et les plus intelligents mais également, les plus sensibles aux visions spirituelles et au hua, la force naturelle. Ces gardiens étaient les dépositaires de la religion impériale, obéissant à l'empereur et protégeant son peuple.

    Il existait ainsi 12 dragons, gardien d'une Vertu Supérieure qui pouvait le définir et des 12 Directions du Ciel :
    Le Dragon Bœuf, gardien de la Décision, son étendard était de couleur violet.
    Le Dragon Chèvre, gardien de la Bienveillance, son étendard était de couleur argent.
    Le Dragon Tigre, gardien du Courage, son étendard était de couleur vert.
    Le Dragon Singe, gardien de l'Ingéniosité, son étendard était de couleur ébène.
    Le Dragon Lapin, gardien du Calme, son étendard était de couleur rose.
    Le Dragon Coq, gardien de la Fermeté, son étendard était de couleur marron.
    Le Dragon Miroir, gardien de la Vérité, son étendard était de couleur rouge. Disparu pendant près de 300 ans, avant d'apparaitre lorsque l'empire connu une grave crise suite au soulèvement d'un des 12 Dragons.
    Le Dragon Chien, gardien de l'Honnêteté, son étendard était de couleur ivoire.
    Le Dragon Serpent, gardien de l'Intelligence, son étendard était de couleur cuivre.
    Le Dragon Cochon, gardien de la Générosité, son étendard était de couleur gris colombe.
    Le Dragon Rat, gardien de l'Ambition, son étendard était de couleur bleu.
    Le Dragon Cheval, gardien de la Passion, son étendard était de couleur orange.

    Ces Dragons furent le fruit d'un pacte entre l'Homme et l'Esprit Animal, une alliance entre l'Empereur et les Esprits Majeurs, afin de protéger le pays. Ces Dragons étaient des êtres élémentaires, capables de manipuler le hua, cette énergie naturelle présente en toute chose et notamment, en l'Homme.

    Chaque Dragon était en phase avec l'un des Animaux Célestes du cycle de puissance. Un cycle de 12 années respectant un ordre de déroulement, un ordre créé depuis l'origine du pacte. Le Rat, Le Bœuf, Le Tigre, Le Lapin, Le Dragon, Le Serpent, Le Cheval, Le Chèvre, Le Singe, Le Coq, Le Chien et Le Porc. Ce cycle est encore utilisé de nos jours, structurant encore notre calendrier.

    Dès le premier jour de chaque année nouvelle, la période d'un des animaux du cycle naissait et le Dragon Céleste devenait ainsi l'ascendant, aux pouvoirs fortifiés, doublant ainsi ses capacités pendant 12 mois, jusqu'à la prochaine année. Le Dragon Céleste s'unissait alors à un nouvel apprenti, initié dès lors à la Magie du Dragon. L'ancien apprenti accédant au même moment au rang d'Œil de Dragon, maitrisant totalement son pouvoir et remplaçant son maitre, l'ancien Œil de Dragon, lequel devait se retirer, épuisé, affaibli, après 12 ans d'union avec son Dragon.

    Les candidats à l’apprentissage étaient peu nombreux et seuls les garçons capables de voir un dragon énergétique pouvaient espérer prétendre au rang d'Œil de Dragon. Ces garçons, âgés de 12 ans, étaient alors choisi par le Dragon Céleste. Les femmes étaient écartées, jugées comme trop faibles et corrompues, ne pouvant voir la réalité du monde de l'énergie.

    Les pouvoirs de l'Œil de Dragon étaient immenses, contrôlant la nature, capable du meilleur comme du pire. Il pouvait changer le cours des moussons, faisant pleuvoir sur des terres arides, améliorant les cultures. Il pouvait également détourner les fleuves et arrêter les tremblements de terres. Même les volcans pouvaient être mis en colère ou pouvaient être apaisés par la simple volonté de l'Œil de Dragon.
    Last edited by Nicolas Park; 05-21-2017 at 12:44 AM.

  9. #299
    Sonjil - Scribe

    La noblesse de Chaeksyl s'est récemment entrainée au nord, suivant l'enseignement de plusieurs clans de nomades habitués à vivre avec les chevaux. La cavalerie était devenue une composante essentielle de l'armée, les clans des Dakhans ayant une grande expérience avec elle, il était naturel que les officiers et les cavaliers fassent leurs classes au nord.

    Les archers-montés, composant pour moitié la cavalerie actuelle, est décidément une arme des nomades. Peu d'officiers excellent aussi bien dans le domaine, variant les armes, possédant une dextérité approchant de l'impossible. Il est vrai aussi que ces hommes, mais également ces femmes, connaissent depuis leur plus tendre enfance l'utilisation de l'arc et du cheval.

    Les officiers et les sous-officiers se sont ainsi concentrés sur les cataphractes, ces cavaliers lourds brisant les lignes par leur puissance. Demandant moins de dextérité, c'est la puissance brute et les capacités physiques du cavalier qui sont sollicitées, chose que les hommes des cités possèdent. Assez riches pour se payer l'armure complète, les armes et les chevaux de guerre, cette arme de choc est dorénavant dédiée à une nouvelle classe de chevaliers.


    En plus d'un entrainement poussé dans la cavalerie, la taille de l'armée de la coalition augmente régulièrement. Grâce au tributum, cette nouvelle taxe globale servant à payer les soldats, de plus en plus de vocations naissent au sein de l'armée. Cette nouvelle armée qui se professionnalise de plus en plus et dont le mercenariat reste minoritaire. Bien armée, bien nourris et logée, et commandée par des hommes compétents, l'armée devient un ascenseur social de plus en plus respecté. Bien sûr, les cités fournissent le gros des troupes, leur système d'enseignement civique s'accompagnant par un service militaire poussé. Cependant, de plus en plus de casernes où s'entrainent et se logent de nouveaux soldats ouvrent aux quatre coins de la coalition. Les bureaux de recrutement faisant leur travail, attirant ainsi les hommes.

    La taille de l'armée progresse également par les promesses d'expansions. Les peuples revigorés par les mythes et le sentiment de reconquérir un ancien « chez soi ». De plus, le système des Tuntians crée une certaine volonté d'intégrer l'armée, les nouvelles terres étant données aux vétérans ayant fait un certain temps au service de la coalition impérialiste. Promesses de richesses et mythes de la reconquête légitime alimentent ainsi l'armée.
    Last edited by Nicolas Park; 05-21-2017 at 08:56 AM.

  10. #300
    ----:The Shock Attack:----


    Name:  Yamantan flag.jpg
Views: 14
Size:  19.3 KB


    The long struggle to unify the divided Yamantan finally comes, with the weakened Darimizia tribe being long-ridden with inability to command the other parts of the Islands. Nonetheless, the Shinban-Kagunia Clans rise to power have left most of Yamantan's foreign and domestic policy over-rely to the former Pushian elites, that is now leading a vociferous campaign in Mainland to end the Tamosi dominance. Likewise, the pioneering of Giranuma Federation in Green Islands, also heavily benefited the Shinban-Kagunia economy, a step closer to dominate the hallmark of entire Hansu through financial prowess. However, the only thing that stands between the absolution of the Western Clans domination, and it's ambition to become the legitimate ruler of Yamantan, was the Tamosi Horde that is currently fading from the scene. The last abstract of the Old Power that is former of it's own self. Indeed, the Adilajay also suffered heavy loses in the war, but pulled the last strings to ward off the remnants of Tamosi Grand Army on the Western Front. Surely, this war will change the geopolitics of East Aizinia, with power vacuum and rise of new 'puppet' states that born out of Tamosi's downfall, one could imagine the implication it would had in the coming times. Especially, with the Yamantanese politics currently under tense heat of civil disorder, an Inter-Island rivalry that sought to dominate each other through proxy war oversea, from the Mainland to Green Island. It was, just horrific to the extend of the country, even it's neighboring Peninsular Empire started to crumble under the heat, and now raising a strong Navy to counter Yamantanese's rising, but to only predicament of it's own self-defense.

    The puissant Hokaiman Clans also started to grow further with each lands they sewed into the sphere. The Rikaguri's Campaign of Northern Lands is widely considered as 'successful Sakusen (Plan)' that goes beyond into the Tamosi's exposed frontier. The local Dakhans all fled to the West as they made their last stand against the marching Yamantan, Lord Nakagami, having suffered almost 60,000 soldiers in the war, with 3,234 wounded, continues the dreaded offensive on the Tamosi capital, despite the best efforts to minimize casualties, the prowess and brutality of Tamosian Army were too strong to make such efforts on reducing the deaths.

    The glory of war however, are nearing for Yamantan, as the hordes now almost defeated in the reins of ferocious Adilajayan-Yamantanese Offensive, termed as 'Ro-Tengo Eirin Sakusen' or 'Cross-Continent Breakthrough Pathway'. The most ambitious plan of Yamantanese war goal to subjugate the Tamosi.

    ''This war will change the perceptions of Yamantanese status in East Aizinia, but, tensions now looming in their homeland, with ethnic strife between the Former Peninsular-influenced Islands and the tribal Hansun rivals for power, and full control of Land of The Dawning Sun.

    ----:Battle of Uranubataru (Yunjin):----


    Name:  Mongol Capital.jpg
Views: 14
Size:  9.1 KB


    The Capital Gate and it's inner side.

    The Battle of Uranubataru, series of fierce confrontation between Yamantan Damachi and Tamosi Horde, the final battle now relies over the reinforcement from the East Flank, where, under command of Jingu Saikenyo, another retainer of Marimata Hyuga clan makes his effort to break the Tamosi defense line. The task, is not simple as it can get, the Hordes possess great fighting ability in their capital, having various units that can operates in their field. The Heavy Calvary of Tamosi (tank) are the most feared one as they guards the City Entrance from the grasp of Yamantan control. Sieging the fortification's walls also proven to be disastrous as the calvary can easily massacre the Ashigouru (foot soldiers) that is responsible as heart-line of the offensive. Lord Nakagami have little choice, but to penetrate the gate defense on the city's outerior.

    -First Battle of Uranubataru-

    Kuribachi (42 yrs old): ''Oh damn, drat! The Horde's Arrow are way too much, we need to retreat at once before they overwhelm our forces! Taikuchi, Cover my flanks, on this right, so that the troops can evacuate safely without problem!'' Kuribachi orders, but to no avail, the soldiers currently battling the Horde interception force that is dispatched outside the defense.

    Shinkashi (37 yrs old): ''Sir! The enemy are everywhere! If we are to retreat from this frowned battle! Our Ashigourus also suppressed from making any covering move! In other word, we're scre-'' Before the 1st Officer could finish, a bow struck his chest, very near to his neck, which is armor-exposed area, he fell from his horse.

    Shinkashi: ''Arghh damn! My lord! Get out of here... call the backup.... ill... be fighting against those barbarians to the very last stand! And... reduce their numbers!'' Shinkashi coughed blood, but does not care, as his fate are sealed in this battle.

    Kuribachi: ''Shin-kan... I will not forget your deeds for the clan, You will be enshrined soon as the war is over... Mark my word!'' Kuribachi, while tilting his horse left and right, bids farewell to his officer, as he agrees to retreat from the battle personally and went ahead to Pekung to wait for reinforcement.

    1st Battle Results:

    23,000 Yamantanese
    20,000 Tamosi

    -Second Battle of Uranubataru-

    The Second Battle is much more widespread than before, Yamantanese Combined Army arrived from Kagunia island, combining 4 Clans of the Island's Army to reinforce the front. Even, former Sub-Island Chief Yi Seon, took part as observing officer that supervise the disembarking process. The Combined Army received backup from Furukaha, Denpachi, and Doihara's officers to increase leaderships among the garrison. Adilajayan ships continues to guards the sea rear of Yamantan incase of Tamosi counter-attack.

    The Second Battle once again took place on the outskirts of the city, where much of Tamosian Army concentrated in defense.


    Name:  Shimazu.jpg
Views: 14
Size:  5.2 KB


    Ishikara Gintaro (39 yrs old): ''Oi oi, what the hell is going on here? Where is the rest of the cavalry? Don't tell me they freaked off by the looks of the Tamosi Army! We must not be blinded by such showcase of these damned sickos. Come on! Let's kill them all and bring the honor to Yamantan Damachi! Do not waiver!'' Gintaro leads the charge against the Yunjin Gate, where almost 19,000 spear men and 200 heavy cavalry guarded it.

    Soldier 1: ''Ahhhh! They're too strong, what should we do Sir? *kting kting sword sound*'' The soldier tries his best to guards the rear of Ishikara Gintaro, the Tamosi managed to break the 23,000 strong Yamantanese. The Combined Army, even with supports of 300 cavalry, still failed to break into the gate, however, intense sieging and fire-wood throwing into the gate door's firmly damaged the structure, the Tamosi also received around 20,000 loses following the attacks, 2,342 civilians were killed inside the city due to fierce bow attacks.

    Ishikara-kaku (senior) were wounded, and dragged off from the battlefield by his officers, the second attack once again, a failure and a new initiative needs to be taken fast to sustain the loses with victory.

    2nd Battle Results:

    Yamantanese: 22,000 soldiers
    Tamosi 20,000 warriors

    -Third Battle of Uranubataru-

    Things has been getting worse since the second offensive, disease starting the cough upon on the encampment of Yamantense soldiers in Sonidu Zoki, whereupon Ishihara and Lord Nakagami all pray to their deity Dewas for protection from Tamosi counter-attack. They await the last batch of reinforcement of Lord Yasunura Kagoike, of 5,000 troops to support the final efforts of push through into the capital. The war lasted for months, and year, Yamantan cannot afford anymore setbacks in the offensives. The Ro-Tengo Sakusen must not be a failure!

    The Third Battle, involving over 13,000 soldiers-warriors of mixed background, and 200 cavalry, currently battling their way into the capital... no one know their fate until the next chapter of their story.

    Nakagami: ''Today, it either be our last day, or the glory of this country... I will commit Senpaku if this, indeed, to be a lost battle. Thus, Lord Kagoike shall handle the rest of war resources here..'' Lord Nakagami final word before departing for attack on Uranubataru.

    ----:Northern Front:----

    Name:  Blizzard.jpg
Views: 14
Size:  3.4 KB



    Lady Rikaguri meanwhile, stumbled into Yakutaran territory of Tamosi Horde, as she sense danger ahead of strong-willed warriors of the gigantic Empire. She, along with the rest of her companions of 3,000 men fell back to Araku-Yunja (Allakh-Yun) to establish a pioneer camp over there, this is to cover the Yamantanese Northern Flank from further aggressive resistance by local Hordes, which, grappling for powers in the wake of Tamosi's Northern and Western collapse. Rikaguri cited the lack of respect, and nature of betrayal of the horde people as the reasons by turbulent situation in the towns. Local villages, covered in snow, also started to be hopeless of the Tamosi rules, only to be met with an even more brutal foreigners that confiscate their belongings; The Yamantanese 'warriors' of Darimizia, which have separate formation than the common Jianese side.

    The Northern Expedition is not the main priority for Yamantan, it's goal is to divert the Tamosian troops to North in bid to reduce the capital's defense. But, as the resistance in Uranubataru remains strong, the expedition is considered a mild success, only, for occupation of the Northern Frontier of Tamosi Dakhan's sphere. Rikaguri and her soldiers can expect the merit award back home when the war is over, furthermore increasing prestige of the women serving in the Yamantan military. Previously, such case is shown example by Rikan, former wife of Jumanzi Subaktiar, now married to Kenri Doihara, head of Doihara clan.

    ----:Colonization of Karapan and Nagara:-----

    The Yamantanese-backed Federation of Giranuma extended it's influences across the Green Islands, the first two progress of the efforts is shown by the Federation warriors, which is commanded by Lord Nakagaire and Chief Bakalan Sunpah. Nakagaire's forces establish a colony in Karapan while Sunpah, led the minor 1,000 troops to occupy the area of Nagara, they discovered some small village communities, whom are living in agrarian-like society but self-sufficient. That is not mattered though, as the Federation sought to expand it's influence and cement it's status as one of main power-house in Southeast Aizinia. The colonization plans is set up by Lord Nakagaire, recently granted the title of 'Kuzikumin' (Grant of Lord), a sign of prestige from those of Shinban and Kagunia.

    Lord Nakagaire led an army of 14,000 in hoping to secure the Karapan territory, they host a group of fishermen society, where, like the Nagaran people, self-sufficient in it's survival. Nakagaire went to consult with the locals, only to be met with language-barrier that requires assistance from some of his Giranumanian assistance.

    ''This might be my interest, but talking in foreign language isn't. Thankfully, i'm one of man that holds power in this place.'' Nakagaire's scribe.

    ----:From Warshire to Taizan:----

    Name:  Kumamoto.jpg
Views: 14
Size:  10.0 KB



    The pirate devilish deals with the Northern Empire garnered attentions from Komanichi-Kohima clans. Various warlord sounded their displeasure of the Wakou Pirates dealing with the prime rival of Yamantan, however, some praised the deals, citing that even the most 'brainless' part of Yamantan's military contracts could garner huge chunk of territory by negotiation. With 100,000 golds paid to NOE authority, the island were transferred to the Wakou Pirate authority. They run the piracy business by raiding merchant ships, or, by smuggling items from Mainland to Yamantan, contributing cultural benefits for the Island country. The self-proclaimed head of Wakou Pirates Genshi Nakaruma-Go secretly meets with Warlord Kurihari Nakagami, head of Nakagami family and older brother of Lord Nakagami Ishin. The Nakagami family controls the Komanichi Castle, as they owned the rights from former Sub-Island Chief Yi Seon. Nakagami hold the private talks with Nakaruma-Go, in hoping to jointly hold the island rights, and keeping it secrets from other clans.

    -Komanichi Castle, Interior Room, 10PM-

    A dark night besets upon the sky of Komanichi Castle, the howls of moon, and even the lights, shine brightly to the castle that is long torn by war, now stand tall and mightily under the family clan of Nakagami, Warlord and Damiyo of Komanichi Castle, Kurihari Nakagami, hold his first secret talks with the Wakou Pirates Chief, Genshi Nakaruma-Go, in hoping to secure co-ownership of the island, however, he prepares large stacks of gold treasures to ensure the negotiation can proceed without debacle of paying the fee, as pirates always do when they bargain with a country's official and vice versa.


    Name:  Naomasa.jpg
Views: 13
Size:  8.5 KB


    Warlord Nakagami in his prestige battle armor, compromised of Kirata helmet and Sho-chi armor.

    Nakagami (49 yrs old): I personally think we need discuss the favor of... jointly managing the island of Taizan from now on. Yes, this might sound silly and perhaps unbeneficial to you, but think about it, the Nakagami family owns 2/3 of Kagunia's treasury and responsible for development of this island. If we could get some land oversea, that can spure growth for Kagunia, maybe it would be great for our future together. Considering your ships, armed to teeth by our local shipbuilders, couldn't you return the favor by... ceding 50% of the island management to us? We promise not to disturb the piracy activity and let it thrive on the East Aizinia. The fools of Chakisiru (Chaeksil) is naive enough to sell it to foreigners that it's now within our sphere! Hahaha.'' Nakagami made a long explanation, demands, and some bit of jokes, but Genshi are not amused.


    Name:  Shimazu 2.jpg
Views: 13
Size:  7.2 KB


    Genshi (40 yrs old): ''Tell me one thing my friend.. if you really want this, I suggest to triple the shipbuilding for our Group, we require substantial donations to purchase new ships each year, our target is to become a formidable 500-ships strong Pirates that is, unchallenged on sea, and unhinged by the authorities of Mainland or even Peninsular. Would you dare to grant us this promise if we cede you the 50%? And of course, the cost is choice of our ships each week and month, including repairing.'' Genshi sips his tea, before glaring at the Warlord, whom biting his rice cake.

    Nakagami: ''That can be arranged, as long as I have the 50%, then it's a deal, a stronger Pirates means our clan will also be stronger, our shipbuilders shall promise you more raiding-type ships each month. If they do not meet the target, i'll personally behead them, and feed it to the hungry warriors... Bwahahaha!'' Nakagami laughs out loud, before he choked on the rice cake he's been eating, he then quickly clear the throat with drinking the tea.

    Genshi: ''Do not talk while eating... have some etiquette, please.'' Genshi, ironically, reminds Nakagami of proud Pushian etiquette of respecting the food while eating.

    The Piracy will now grow more than ever, as secret contract signed between Nakagami and Genshi in regards to Taizan, former Warshire.

    It's capital also designated as 'Taikei, Taizan', and governed by Nakagami-influenced Prefect of Island, Takeshio Jomiro-Ro, high-ranked retainer. The clan banner of Nakagami now visible within Taizan Prefect Building, formerly the Warshire governor resident.

    Name:  Chosokabe 2.jpg
Views: 13
Size:  14.2 KB


    -----Francais-----

    ----: The Shock Attack: ----


    La longue lutte pour unifier l'Yamantan divisé vient enfin, la tribu Darimizia affaiblie étant longue avec l'incapacité de commander les autres parties des îles. Néanmoins, les clans Shinban-Kagunia ont pris le pouvoir de laisser la majeure partie de la politique étrangère et domestique de Yamantan s'appuyer sur les anciennes élites de Pushian, qui mène maintenant une campagne vocifère en Mainland pour mettre fin à la domination de Tamosi. De même, le pionnier de la Fédération Giranuma dans les îles vertes a également largement profité à l'économie Shinban-Kagunia, un pas de plus pour dominer la marque de Hansu entière grâce à la prouesse financière. Cependant, la seule chose qui se situe entre l'absolution de la domination des clans occidentaux, et son ambition de devenir le souverain légitime d'Yamantan, était la Horde Tamosi qui se détériore actuellement de la scène. Le dernier résumé de l'Ancienne Puissance qui est l'ancien de soi-même. En effet, l'Adilajay a également souffert de lourdes pertes dans la guerre, mais a tiré les dernières cordes pour écarter les restes de la Grande armée de Tamosi sur le front de l'Ouest. Certes, cette guerre changera la géopolitique de l'Aizinia de l'Est, avec le vide de pouvoir et l'élévation de nouveaux états de "marionnettes" nés de la chute de Tamosi, on pourrait imaginer l'implication qu'il aurait eu dans les prochains temps. Surtout, avec la politique yamantanaise actuellement sous la chaleur tendue du désordre civil, une rivalité inter-insulaire qui cherchait à se dominer par l'intermédiaire de l'opposition de la guerre de procuration, du continent à l'île verte. C'était, tout simplement horrible dans l'ensemble du pays, même l'empire péninsulaire voisin a commencé à s'effondrer sous la chaleur, et maintenant une forte marine pour contrer la montée de Yamantanese, mais seulement la prétention de sa propre légitime défense.

    Les puissants clans Hokaiman ont également commencé à croître davantage avec chaque terre qu'ils ont cousue dans la sphère. La campagne de Rikaguri des terres du Nord est largement considérée comme un "Sakusen (Plan)" réussi qui va au-delà de la frontière exposée de Tamosi. Les Dakahiens locaux ont tous fui vers l'Ouest alors qu'ils se sont opposés à Yamantan, Lord Nakagami, ayant souffert près de 60 000 soldats en guerre, avec 3 234 blessés, poursuit l'offensive redoutée sur la capitale de Tamosi, malgré les meilleurs efforts pour minimiser Les pertes, les prouesses et la brutalité de l'armée tamosienne étaient trop fortes pour faire de tels efforts pour réduire les décès.

    La gloire de la guerre est cependant proche de Yamantan, alors que les hordes étaient presque vaincues dans les rênes de l'offensive féroce Adilajayan-Yamantanese, appelée «Ro-Tengo Eirin Sakusen» ou «Cross-Continent Breakthrough Pathway». Le plan le plus ambitieux de la guerre de Yamantanese vise à subjuguer les Tamosi.

    «Cette guerre changera les perceptions du statut de Yamantanese dans l'Aizinia de l'Est, mais des tensions qui apparaissent dans leur pays d'origine, avec des conflits ethniques entre les anciennes îles de l'influence péninsulaire et les rivaux tribaux de Hansun pour le pouvoir et le contrôle total de Land of The Dawning Soleil.

    ----: Bataille d'Uranubataru (Yunjin): ----


    The Capital Gate et son côté intérieur.


    La bataille d'Uranubataru, série de confrontation féroce entre Yamantan Damachi et Tamosi Horde, la bataille finale s'appuie maintenant sur le renfort du flanc Est, où, sous le commandement de Jingu Saikenyo, un autre gardien du clan Marimata Hyuga fait son effort pour casser le Tamosi Ligne de défense. La tâche n'est pas simple car elle peut être obtenue, les Hordes possèdent une grande capacité de combat dans leur capitale, disposant de différentes unités pouvant fonctionner dans leur domaine. Le calvaire lourd de Tamosi (réservoir) est le plus redouté puisqu'ils gardent l'entrée de la ville à la portée du contrôle de Yamantan. Le marquage des murs de la fortification s'est avéré être désastreux car le calvaire peut facilement massacrer les Ashigouru (soldats de pied) qui sont responsables de la ligne cardiaque de l'offensive. Lord Nakagami a peu de choix, mais pour pénétrer dans la défense de la porte sur l'arrière de la ville.

    -Première bataille d'Uranubataru-

    Kuribachi (42 ans): '' Oh damn, drat! La flèche de la Horde est beaucoup trop, nous devons nous retirer tout de suite avant de submerger nos forces! Taikuchi, couvre mes flancs sur ce droit, afin que les troupes puissent évacuer en toute sécurité sans problème! »Ordre Kuribachi, mais en vain, les soldats qui se battent actuellement contre la force d'interception de la Horde envoyée à l'extérieur de la défense.

    Shinkashi (37 ans): "Monsieur! L'ennemi est partout! Si nous devons nous retirer de cette bataille froncée! Notre Ashigourus a également supprimé de faire tout mouvement de couverture! En d'autres termes, nous sommes avant que le 1er officier ne finisse, un arc a frappé sa poitrine, très près de son cou, qui est une zone exposée aux armures, il est tombé de son cheval.

    Shinkashi: '' Arghh damn! Mon Seigneur! Sortez d'ici ... appelle la sauvegarde ... malade ... lutte contre ces barbares jusqu'au dernier point! Et ... réduisez leur nombre! '' Shinkashi a tué du sang, mais cela ne se soucie pas, car son sort est scellé dans cette bataille.

    Kuribachi: '' Shin-kan ... Je n'oublierai pas tes actes pour le clan. Tu seras enchanté dès que la guerre sera terminée ... Mark my word! '' Kuribachi, en inclinant son cheval à gauche et à droite, lance Adieu à son officier, car il accepte de se retirer personnellement de la bataille et est allé à Pekung pour attendre le renforcement.

    1er résultat de la bataille:

    23 000 yamantanais
    20 000 Tamosi

    -Seconde bataille d'Uranubataru-

    La deuxième bataille est beaucoup plus répandue qu'auparavant, l'armée combinée yamantanaise est arrivée de l'île de Kagunia, combinant 4 clans de l'armée de l'île pour renforcer le front. Même, l'ancien chef de la sous-île, Yi Seon, a pris part en tant qu'observateur qui supervise le processus de débarquement. L'armée combinée a reçu une sauvegarde des officiers de Furukaha, Denpachi et de Doihara pour augmenter les dirigeants parmi la garnison. Les navires Adilajayan continuent à surveiller l'arrière de Yamantan en contre-attaque de Tamosi.

    La deuxième bataille a de nouveau lieu à la périphérie de la ville, où une grande partie de l'armée tamosienne s'est concentrée dans la défense.

    Ishikara Gintaro (39 ans): '' Oi oi, qu'est-ce qui se passe ici? Où est le reste de la cavalerie? Ne me dites pas qu'ils ont été effrayés par les regards de l'armée Tamosi! Nous ne devons pas être aveuglés par une telle vitrine de ces malades malades. Allons! Allons les tuer tous et apporter l'honneur à Yamantan Damachi! Ne vous renoncez pas! »Gintaro mène la charge contre la porte de Yunjin, où près de 19 000 hommes de lance et 200 cavaliers lourds l'ont gardé.

    Soldier 1: '' Ahhhh! Ils sont trop forts, que devons-nous faire Monsieur? * Kting kting sword sound * '' Le soldat s'efforce de protéger l'arrière d'Ishikara Gintaro, le Tamosi a réussi à casser les 23 000 Yamantanais forts. L'armée combinée, même avec des supports de 300 cavaliers, n'a toujours pas pénétré dans la porte, mais le séisme intense et le tir de bois dans la porte ont endommagé la structure, les Tamosi ont également reçu environ 20 000 pertes suite aux attaques, 2 342 civils Ont été tués à l'intérieur de la ville en raison d'attaques furieuses.

    Ishikara-kaku (senior) ont été blessés et ont été traînés hors du champ de bataille par ses officiers, la deuxième attaque une fois de plus, un échec et une nouvelle initiative doivent être prises rapidement pour soutenir les pertes avec la victoire.

    Résultats de la 2e bataille:

    Yamantanese: 22 000 soldats
    Tamosi 20 000 guerriers

    -Trème bataille d'Uranubataru-

    Les choses ont empiré depuis la deuxième offensive, une maladie qui a commencé à toucher le campement des soldats de Yamantense à Sonidu Zoki, après quoi Ishihara et Lord Nakagami prient tous à Deity de leur dete pour se protéger contre la contre-attaque de Tamosi. Ils attendent le dernier lot de renforcement de Lord Yasunura Kagoike, de 5 000 soldats pour soutenir les efforts définitifs de pénétrer dans la capitale. La guerre a duré des mois, et l'année, Yamantan ne peut se permettre plus de revers dans les offensives. Le Ro-Tengo Sakusen ne doit pas être un échec!

    La troisième bataille, impliquant plus de 13 000 soldats - guerriers de milieux mixtes et 200 cavaliers, se battant actuellement dans la capitale ... personne ne connaît leur sort jusqu'au prochain chapitre de leur histoire.

    Nakagami: «Aujourd'hui, soit soit notre dernier jour, soit la gloire de ce pays ... Je vais commettre Senpaku si, en fait, c'est une bataille perdue. Ainsi, Lord Kagoike doit gérer le reste des ressources de guerre ici ... 'Lord Nakagami dernier mot avant de partir pour attaquer Uranubataru.

    ----: Front du Nord: ----


    Lady Rikaguri, pendant ce temps, s'est trouvée dans le territoire yakutarien de Tamosi Horde, alors qu'elle perçoit le danger devant les guerriers forts du gigantesque empire. Elle, ainsi que le reste de ses compagnons de 3.000 hommes, sont retournés à Araku-Yunja (Allakh-Yun) pour établir un camp pionnier là-bas, c'est pour couvrir le flanc nord de Yamantanese d'une résistance agressive supplémentaire par les hordes locales qui, luttant Pour les pouvoirs dans le sillage de l'effondrement du Nord et de l'Ouest de Tamosi. Rikaguri a cité le manque de respect et la nature de la trahison des hordes comme des raisons par une situation turbulente dans les villes. Les villages locaux, couverts de neige, ont également commencé à être désespérés des règles de Tamosi, se rencontrer avec des étrangers encore plus brutaux qui confisquent leurs biens; Les «guerriers» de Yamantanais de Darimizia, qui ont une formation distincte que le côté junior commun.

    L'expédition du Nord n'est pas la principale priorité pour Yamantan, son objectif est de détourner les troupes de Tamosian vers le Nord en vue de réduire la défense de la capitale. Mais, comme la résistance à Uranubataru reste forte, l'expédition est considérée comme un faible succès, seulement, pour l'occupation de la frontière nord de la sphère de Tamosi Dakhan. Rikaguri et ses soldats peuvent s'attendre au récompense du mérite à la fin de la guerre, ce qui augmente le prestige des femmes qui servent dans l'armée de Yamantan. Auparavant, Rikan, ancienne épouse de Jumanzi Subaktiar, a été marquée par Kenri Doihara, chef du clan Doihara.

    ----: Colonisation de Karapan et Nagara: -----

    La Fédération de Giranuma, soutenue par Yamantanese, a étendu ses influences à travers les îles vertes, les deux premiers progrès des efforts sont démontrés par les guerriers de la Fédération, commandé par Lord Nakagaire et le Chef Bakalan Sunpah. Les forces de Nakagaire établissent une colonie à Karapan tandis que Sunpah, menant les 1 000 soldats mineurs à occuper la région de Nagara, ont découvert quelques petites communautés villageoises, qui vivent dans une société agraire mais autosuffisantes. Cela n'est toutefois pas important, car la Fédération a cherché à élargir son influence et à cimenter son statut d'un des principaux centres de pouvoir dans l'Aizinia du sud-est. Les plans de colonisation sont mis en place par Lord Nakagaire, a récemment accordé le titre de «Kuzikumin» (Grant of Lord), un signe de prestige de ceux de Shinban et de Kagunia.

    Lord Nakagaire a dirigé une armée de 14 000 personnes dans l'espoir d'assurer le territoire de Karapan, ils hébergent un groupe de sociétés de pêcheurs, où, comme le peuple Nagaran, est autosuffisant dans sa survie. Nakagaire est allé consulter les sections locales, se rencontrer avec une barrière linguistique qui nécessite l'aide de certaines de ses assistances Giranumaniennes.

    «Ce pourrait être mon intérêt, mais parler en langue étrangère n'est pas. Heureusement, je suis l'homme qui détient le pouvoir dans ce lieu. '' Le scribe de Nakagaire.

    ----: De Warshire à Taizan: ----



    Le pirate diabétique traite de l'Empire du Nord a attiré l'attention des clans Komanichi-Kohima. Un certain seigneur de la guerre a semblé déplorer les pirates Wakou qui s'occupent du principal rival de Yamantan, mais certains ont loué les offres, en citant que même la partie la plus «sans cerveau» des contrats militaires de Yamantan pourrait générer un énorme fragment de territoire par voie de négociation. Avec 100 000 or payés à l'autorité de NOE, l'île a été transférée à l'autorité du Pirate Wakou. Ils dirigent les activités de piraterie en embarrassant des navires marchands ou en faisant des affaires de contrebande de continent vers Yamantan, en apportant des avantages culturels pour le pays de l'île. Le chef autoproclamé de Wakou Pirates Genshi Nakaruma-Go rencontre secrètement le Warlord Kurihari Nakagami, le chef de la famille Nakagami et le frère aîné de Lord Nakagami Ishin. La famille Nakagami contrôle le château de Komanichi, car ils possédaient les droits de l'ancien chef de la sous-île Yi Seon. Nakagami tient les entretiens privés avec Nakaruma-Go, dans l'espoir de détenir conjointement les droits de l'île et de garder les secrets d'autres clans.

    -Komanichi Castle, chambre d'intérieur, 10 heures du matin,

    Une nuit sombre sur le ciel du château de Komanichi, les hurlements de la lune, et même les lumières, brillent au château longtemps déchiré par la guerre, maintenant debout et puissant sous le clan familial de Nakagami, Warlord et Damiyo de Komanichi Castle, Kurihari Nakagami, tient ses premières discussions secrètes avec le chef des pirates de Wakou, Genshi Nakaruma-Go, dans l'espoir d'assurer la copropriété de l'île, il prépare de grandes tas de trésors d'or pour s'assurer que la négociation peut se dérouler sans débâcle de En payant les frais, comme le font toujours les pirates lorsqu'ils négocient avec le fonctionnaire d'un pays et vice versa.

    Le seigneur de guerre Nakagami dans son armure de combat de prestige, compromis du casque Kirata et de l'armure Sho-chi.


    Nakagami (49 ans): Personnellement, je pense qu'il faut discuter de la faveur de ... gérer conjointement l'île de Taizan à partir de maintenant. Oui, cela peut sembler stupide et peut-être non effractif pour vous, mais pensez-y, la famille Nakagami possède 2/3 du trésor de Kagunia et responsable du développement de cette île. Si nous pouvions obtenir de l'outre-mer terrestre, cela peut stimuler la croissance pour Kagunia, peut-être serait formidable pour notre avenir ensemble. Compte tenu de vos navires, armés par les dents par nos constructeurs locaux, ne pourriez-vous pas renvoyer la faveur en ... nous cédant 50% de la gestion de l'île? Nous promettons de ne pas déranger l'activité de piraterie et de la laisser prospérer sur l'Aizinia Est. Les imbéciles de Chakisiru (Chaeksil) sont assez naïves pour le vendre aux étrangers, que c'est maintenant dans notre sphère! Hahaha. '' Nakagami a fait une longue explication, des demandes et des blagues, mais Genshi n'est pas amusé.


    Genshi (40 ans): «Dites-moi une chose, mon ami ... si vous voulez vraiment cela, je suggère de tripler la construction navale pour notre groupe, nous avons besoin de dons importants pour acheter de nouveaux navires chaque année, notre objectif est de devenir un Formidable de 500 navires, les Pirates forts, incontestés sur la mer, et détruits par les autorités du continent ou même péninsulaire. Désirez-vous nous accorder cette promesse si nous vous cédons les 50 p. 100? Et bien sûr, le coût est le choix de nos navires chaque semaine et mois, y compris la réparation. '' Genshi gifle son thé avant de regarder le seigneur de guerre, qui mordit son gâteau de riz.

    Nakagami: «Cela peut être organisé, pourvu que j'ai les 50%, c'est un accord, un Pirates plus fort signifie que notre clan sera également plus fort, nos constructeurs de navires vous promiront plus de navires de type raid chaque mois. Si elles ne répondent pas à la cible, je les décris personnellement et je les nourris avec les guerriers affamés ... Bwahahaha! '' Nakagami rit à haute voix, avant de s'étouffer sur le gâteau de riz qu'il a mangé, il dégage rapidement La gorge avec le thé.

    Genshi: «Ne parlez pas en mangeant ... ayez une étiquette, s'il vous plaît.» Genshi, ironiquement, rappelle à Nakagami de l'étiquette Pushian émouvante de respecter la nourriture en mangeant.

    Le piratage se développera plus que jamais, en tant que contrat secret signé entre Nakagami et Genshi en ce qui concerne Taizan, l'ancien Warshire.

    Sa capitale est également désignée comme «Taikei, Taizan» et gouvernée par le Préfet de l'île influencé par Nakagami, Takeshio Jomiro-Ro, retenu de haut rang. La bannière du clan de Nakagami maintenant visible dans le bâtiment du préfet de Taizan, anciennement le résident du gouverneur de Warshire.

    ----Summary---

    Offensives by Yamantan on Tamosi capital, breaking their frontline and diverted the Tamosian troops from Adilajay Front.

    Northern Front stalamate, but nonetheless holds on.

    Colonization of Green Island begins.

    Nakagami-Wakou Pirates deal culminate the dual-ownership of Taizan (Taiwan).
    Last edited by Rick Wong; 05-21-2017 at 01:58 PM.
    War is Peace, Peace is War.

Page 30 of 33 FirstFirst ... 202829303132 ... LastLast

Thread Information

Users Browsing this Thread

There are currently 7 users browsing this thread. (3 members and 4 guests)

    Array

Bookmarks

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •